Les chemins de fer se sont développés au XIXsiècle pour assurer le transport des pondéreux extraits des mines : charbon, minerai de fer etc.  C’est ainsi que dans notre secteur, le chemin de fer est d’abord arrivé à Saint-Étienne-d’Estréchoux pour évacuer le charbon du bassin de Graissessac. 
Le Petit Train n’a jamais joué ce type de rôle. Il avait été créé au début du siècle précédent pour le transport des voyageurs, car comme le déclarait le sénateur-maire de Castres, Vieu, se rendre à Murat en diligence était une entreprise infernale.
Et dans les années 1950, le Petit Train n’était qu’un autobus sur rails. Aussi le Département a trouvé qu’un autobus coûterait moins cher, car on n’aurait plus à entretenir la voie ferrée, les ouvrages d’art et les gares.
Mais évidemment la poésie était perdue. Retrouvez-là en regardant ce montage, que Francine Panis de Lacaune nous a signalé.

Categories: Le blog

1 Comment

Cavaillès Raymond · 24 mars 2021 at 13 h 44 min

formidable! merci pour cette mémoire.

Répondre à Cavaillès Raymond Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :