Bernard Léchelon nous dit : « Le site de la mine de cuivre de Bouco-Payrol m’a procuré une surprise aussi inattendue qu’exceptionnelle. Cet été, j’ai pu y faire la trouvaille en surface des déblais extérieurs d’une dent humaine, qui, après datation AMS, s’est révélée avoir appartenu à un individu ayant vécu entre 2400 et 2200 avant notre ère. »

« Ces sites miniers d’extraction du cuivre relèvent du Chalcolithique. J’avais d’ailleurs déjà trouvé au même endroit un fragment de crâne humain plus ancien, daté de 2470 avant J.-C. »

Voir aussi le lien :  https://traces.univ-tlse2.fr/accueil/navigation/la-recherche/les-metaux-economie-et-techniques-par-l-archeologie-et-le-laboratoire/les-mines-de-cuivre-prehistoriques-de-l-est-de-la-montagne-noire-aveyron-herault-etat-de-la-recherche-61371.kjsp?RH=histoire_traces

 Ainsi ces exploitations d’extraction de minerai de cuivre de Fayet (Sud-Aveyron) ont la même ancienneté que des vestiges du néolithique le plus récent.

Rappelons un article intéressant sur Bouco-Payrol

Categories: Le blog

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :