Opération menée en fin de saison dernière (rappel)(Amis de Payrac)

20190820_095134

La stèle du biaïs : Jacques Bourges a voulu symboliser l’assemblage (ou l’accouplement) de l’intelligence et de l’adresse ou celle de la spontanéité et de l’expérience. Carte blanche avait été donnée à l’artiste pour traiter ce thème.

Opérations menées cet hiver par la Communauté de communes

Sans titre 2

Traitement de la façade d’entrée de maison et de l’escalier. On ne se rend pas compte que des bâtiments comme ceux-là ont été construits en pierres sèches. Il convient de consolider le mur et le rendre étanche. Cela a été fait, en bas avec un crépi et en haut avec un plaquage d’ardoises suivant une technique ancienne où les façades ouest et sud étaient ainsi protégées des courants de pluie dominants.

Sans titre 3

Traitement de la façade sud du bâtiment du four à pain. Ce traitement s’imposait car cette façade n’était pas loin de s’écrouler, les pierres n’ayant aucun lien entre elles.

Opérations menées avec la commune de Nages et le Centre de recherches du patrimoine de Rieumontagné

Hangar pour présenter la machine à fabriquer les sabots et d’autres présentations

Sans titre 4

Le hangar voisin est trop étroit pour assurer l’accueil et la présentation de divers outils qui servent aux démonstrations en été.

Opérations menées par les Amis de Payrac

cropped-IMG_20190817_172354.jpg

Exposition de la cabane roulante de berger

Nous avons fait l’acquisition d’une cabane roulante de berger. Son existence dans notre région était apparue dans l’inventaire de 1788, de La Boria des Vidals appartenant à Jacques Cabanes, garde du corps du roi Louis XVI.

Ces cabanes roulantes permettaient aux bergers de dormir la nuit pendant que les brebis étaient dans un enclos fermé par des cledas. Leur troupeau pouvait ainsi se déplacer.

Sans titre 2

Plantation d’un pommier greffé par JP Azema :  » C’est un arbre de plein vent, de variété locale ancienne (certaines variétés de Nages et alentours n’ont pu être identifiées au cours de journées pomologiques européennes ) et dont le greffon a été prélevé surement sur un arbre centenaire. » Il y a à Nages, une association dédiée au patrimoine fruitier local : Lou Prat dal Ritou.

 

Sans titre 2

Aménagement de l’allée de fleurs à l’entrée de la Maison de Payrac

Sans titre 2

Aménagement d’un poulailler à toit en lauzes

Sans titre 2

Aménagement d’une glacière type Cambon : Ce n’était pas une installation pour produire de la glace. C’était un frigidaire pour tenir au frais des aliments à la saison chaude.

Sans titre 2

Ensemencement d’espèces cultivées autrefois. Comme le sainfoin, appelé autrefois lo fen rotse (/lou fé routsé/).

Poursuite d’opérations avec le Département dans le domaine de la protection  des espaces sensibles

 

 

Dégagement de la lande sèche pour la maintenir dans son état la lande sèche.

Les landes de Tsaquarello et de La Laouzéto

Les landes sont des milieux naturels qui abritent une riche biodiversité. Orchidées, insectes, oiseaux tels les busards y trouvent refuge et lieu de chasse. Sur les hauteurs de Nages se trouve le plus gros complexe de landes des Monts de Lacaune : les landes de Tsaquarello, classé Espace Naturel Sensible par le Conseil Départemental du Tarn qui y assure des travaux sur milieu naturel et la gestion d’un sentier de découverte. Ce complexe, situé presque exclusivement sur des terrains communaux, a bénéficié de travaux de restauration et de mise en valeur depuis de nombreuses années en lien avec la mairie de Nages.

En 2019, un programme d’aide s’est mis en place afin de continuer à entretenir et gérer ces milieux naturels fragiles qui évoluent et se ferment au profit de la forêt. Le Parc Naturel Régional du Haut Languedoc, avec le soutien financier de la Région Occitanie et en partenariat avec le Conseil Départemental, porte la maitrise d’ouvrage de travaux de restauration pour une durée de trois années sur le site. Ainsi l’une des landes du complexe, celle de la Laouzetto près de Payrac, sera équipée d’un parc de pâturage dans le but préserver et garder cet espace ouvert. Cette action, à la fois symbolique et utile, participe pleinement au caractère vivant donné aux lieux par l’association des « amis de Payrac », un site témoin du passé ancré dans le présent.

Une autre opération de réouverture aura lieu en 2020 dans le prolongement des actions réalisées en partenariat avec l’Ecole des mines d’Albi Carmaux en 2019. Deux landes ont pu être ré ouverte alors, le but aujourd’hui est de les faire « communiquer » via un corridor écologique, une liaison ouverte entre ces deux espaces au bénéfice des espèces, pour leur renouvellement génétique.

Le Conservatoire des Espaces Naturels, la Ligue pour la protection des oiseaux du Tarn et le Département assurent la logistique et la mise en œuvre de ces actions partenariales.

Ci-après des photos de Frédéric Puech, du Service des Espaces Naturels Sensibles du Département.

Sans titre 7

Sans titre 8

Sans titre 9

Dégagement de la prairie humide pour éviter aussi l’enforestation et maintenir dans son état la prairie humide.

LE GÉODROME ENRICHI DE NOUVEAUX APPORTS

Sans titre 3

PIERRE DE ROSIS (SHISTES) Sert à faire les dallages (Entreprise Granier de Lacaune)

Sans titre 4

BASALTE DE L’ESCANDORGUE (LUNAS) Pierre volcanique datée d’environ 800 000 ans.

Sans titre 5

CALCAIRE DE SAINTE-EULALIE-DE-CERNON

MICRO-GRANITE ROSE DU MONT FAULAT

HOUILLE DE L’OUEST DU BASSIN DE GRAISSESAC

Anthracite exploitée jusque vers 1960.

 

Categories: Le blog

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :