Nous venons de faire l’acquisition d’une cabane roulante de berger. Son existence dans notre région était apparue dans l’inventaire de 1788, de La Boria des Vidals appartenant à Jacques Cabanes, garde du corps du roi Louis XVI.

Grâce à Jean Delmas, ancien directeur des archives de l’Aveyron, on a  pu avoir des précisions : « Ces cabanes sont des cabanes roulantes de bergers, dans lesquelles ces derniers dormaient à l’extérieur du parc réservé aux brebis.  Le Musée du Rouergue en a trois, 2 du Causse comtal (transhumants) et 1 de l’Aubrac. »

La grande étendue de l’Acapte des Vidals pouvait justifier d’aller avec de telles installations assez loin. Sinon, chez nous, lorsqu’on ne voulait pas faire tous les jours l’aller et retour avec le troupeau de brebis, nous avions le système de la jasse dans la montagne.

Grâce à Bernard et Michelle Rouanet, une telle cabane a pu être acquise et grâce au concours de Michel Soulet, elle a pu être transportée à Payrac, où elle sera présentée en été.

Bien entendu, le berger avait avec lui des cledas  pour clôturer les brebis pendant la nuit.IMG_20190817_172354.jpg

IMG_20190817_172407.jpg

IMG_20190817_172426.jpg

Categories: Le blog

1 Comment

guepier92 · 31 août 2019 at 15 h 46 min

Etonnant, jamais entendu parler, mais ça permettait probablement de garder les brebis par tous les temps et d’avoir un oeil sur les bêtes jour et nuit.

Thierry

Répondre à guepier92 Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :